Exemple

Une nouvelle interface ergonomique, une galerie de photos plus fluide, et des notifications à envoyer à vos contributeurs ! Découvrez ce qui a changé sur votre application mobile Moderato.social !

Continue reading Moderato.social a été mise à jour !

Continue Reading
Exemple

Maintenant que le froid commence à s’installer peu à peu, il est temps de parler des saisons et du marketing.
Alors, gare à toi Vivaldi ! Il n’y a pas que lui que les 4 saisons doivent être analysées…
En marketing aussi, il vous est indispensable de prendre en compte les variations saisonnières.
Et pour cause, l’hyperpersonnalisation est la reine, et le marketing se transforme au rythme des saisons.

Le marketing saisonnier

Le marketing saisonnier est le fait de prendre en compte l’évolution naturelle des saisons dans l’offre globale de votre entreprise. Cela touche également non seulement votre communication, mais aussi votre marketing. Le but ? Maximiser la performance de votre entreprise/organisation et être toujours plus proche de vos consommateurs.

Etes-vous concerné.e ?

La réponse est OUI ! Quel que soit votre secteur, vous pouvez, à plus ou moins grande échelle, faire correspondre votre offre de produits et services aux saisons. Vous pouvez très bien jouer des événements et des fêtes avec (presque) tout : votre communication globale, votre site internet, le packaging de vos produits, les emojis sur vos publications réseaux sociaux etc… Vous pouvez même recycler vos contenus et les transformer en adéquation avec la saison.
Pensez simplement à vous organiser, et à respecter votre calendrier des événements à venir. Prévoyez donc en conséquence les stratégies adaptées à votre secteur qui vous permettront de récolter le fruit de saison.

3 leviers majeurs

Votre discours

Il parait évident que vous allez souhaiter une bonne année ou de bonnes vacances d’été à vos clients. Cependant, pensez à vous y prendre à l’avance, et à préparer votre calendrier en fonction de la saison. Vous êtes maçon ? N’hésitez pas à parler à vos clients de vos solutions d’économie d’énergie l’hiver !

La connaissance de vos consommateurs

Vos clients ne se comportent pas de la même manière tout au long de l’année. Il y a des périodes ou la demande peut être plus creuse, en fonction de votre secteur d’activité également.
Ils recherchent aussi différemment sur les moteurs de recherche et leur comportement online fluctue. Par exemple, un internaute va passer plus de temps sur son ordinateur l’hiver en raison du froid et du mauvais temps.
Vous l’aurez compris, il est donc primordial de bien connaitre ce qu’attendent de vous et de vos produits/services vos consommateurs. Essayez de vous poser la question : qu’est-ce que mes clients veulent entendre en ce moment ? Qu’est-ce qu’ils ont envie d’acheter ? Qu’est-ce qui les intéresse en ce moment ? Vos consommateurs ont pris le pouvoir !

Des offres saisonnières

Une fois que vous savez ce qu’attendent vos consommateurs, vous pouvez passer à l’action ! Faire évoluer votre site internet, modifier votre slogan du moment, proposer des événements et des animations spéciales …
De nombreuses marques en profitent pour créer des jeux concours sur un thème précis, pour engager leur communauté. Profitez vous aussi de la momentanéité d’un événement, et appropriez-le vous !

Et n’oubliez pas, restez vous-même !

Vous souhaitez faire évoluer votre site internet dans le bon sens, ou faire un audit de votre communication globale ? Contactez-nous en cliquant ici !

Continue Reading
Exemple

Si 52% des marques ont augmenté leur budget d’influence marketing par rapport à 2017, et que 74% prévoient une forte augmentation pour 2019, c’est que ça n’est plus un effet de mode.

Influenceur, c’est une activité et même un métier qui n’existait pas (ou très peu) il y a encore 5 ans.

Le marketing d’influence, c’est viser à utiliser le potentiel de recommandation de personnalités publiques reconnues dans leur domaine.
Par exemple, si vous commercialisez du matériel de cuisine, votre influenceur sera quelqu’un qui est reconnu pour ses compétences dans ce domaine. Vous l’aurez compris, cette personne parait comme légitime et crédible, dans le milieu culinaire en tout cas. Elle est susceptible d’avoir une influence sur le public qui suit son parcours. Dans ce cas, elle va se positionner en tant qu’expert et va recommander votre produit à son audience.

Continue reading Le marketing d’influence : marché en pleine ébullition

Continue Reading
Exemple

RÉSEAUX SOCIAUX : optimiser votre stratégie Webmarketing sur Facebook 1/2

Vous allez sûrement vous dire : ah cet article est encore réservé pour les plus aguerris, ceux qui s’y connaissent en réseaux sociaux, qui ont un collaborateur pour s’en occuper et qui ont l’habitude de communiquer… Et bien NON ! Tout le monde peut s’atteler à Facebook (et il n’est pas trop tard !). Nous ferons par contre l’impasse sur votre indispensable présence sur les réseaux sociaux pour votre communication, vous êtes déjà convaincus si vous lisez cet article, et c’est tant mieux.

Pourquoi cet article ? La semaine dernière, l’Agence Cube participait à l’Innovation Week. Notre équipe était présente pour assister et animer plusieurs conférences autour du WebMarketing : comment optimiser sa présence sur le web, notamment à travers les réseaux sociaux et votre site internet ?

Commençons par faire un focus sur un réseau social indispensable : Facebook.

Avec 2,2 milliards de comptes actifs dans le monde, dont 38 millions en France (août 2018) sur 52,2 millions d’internautes, vous comprenez bien qu’il est impossible de faire l’impasse sur ce réseau social.
Pour rentrer dans le vif du sujet, éclaircissons la manière dont Facebook fonctionne. L’algorithme de ce réseau se base sur ce qui est susceptible de vous intéresser. Ainsi, lorsque vous réagissez à un post, lisez un article ou êtes redirigés vers un site internet, Facebook estime vous êtes intéressé.e par cette publication. La fois prochaine, le réseau va afficher sur votre fil d’actualité davantage de publications de ce type. Toutes vos publications ne vont donc pas être affichées sur le fil de vos abonnés. Voilà pourquoi il est important de connaitre ce qui intéresse vos fans.

Par quoi commencer ?

Avant de partager à votre public cette première œuvre que vous avez si longuement préparée, bichonnée, reniée puis finalement magnifiée, vous devez définir un certain nombre d’éléments. Ceux-ci vont vous permettre de ne pas perdre le fil de vos publications et de fournir des contenus uniques, cohérents et pertinents.

  • Définir votre ligne éditoriale : De quoi allez-vous parler ? Comment ? Quand ? À qui ?

Ce sont toutes les réponses à ces questions qui vont vous guider dans la rédaction de vos contenus. Un point à ne pas prendre à la légère. Posez-vous aussi la question des outils que vous avez en votre possession pour les visuels : un smartphone ? Un logiciel de montage de vidéo ? Une banque image ? Une caméra embarquée ? Tous ces outils sont à considérer pour fournir une bonne communication. Les visuels sont des éléments qui attirent l’oeil de l’internaute. Mettez-vous à sa place: est-ce qu’en défilant les publications de votre fil d’actualité vous vous arrêteriez devant la vôtre ? (En toute objectivité bien-sûr)
De plus, prévoyez un planning de publication pour vous y retrouver. Vous pourrez ainsi prévoir de communiquer sur un événement en particulier, ou au contraire, éviter de faire polémique en communiquant sur la fête de la bière face à un sujet sensible.

L’idéal est qu’une seule et même personne écrive vos publications. Chaque individu a son propre style d’écriture et sa manière de répondre aux commentaires. Cela vous permettra de transmettre une certaine unicité à vos abonnés entre vos publications.

  • Raconter VOTRE Histoire: Avec un grand H s’il vous plait !

Raconter votre histoire va permettre à vos internautes de mieux vous connaitre et de s’identifier à vous et ce que vous dégagez. Créer cette proximité avec l’internaute est importante, il s’agit ici d’instaurer un capital sympathie pour votre entreprise et vos produits/services. L’objectif ? Rassurer vos prospects, encourager à vous contacter et instaurer un climat de confiance et de simplicité dans la relation avec vos clients.

Restez avec nous !
La semaine prochaine nous dévoilerons d’autres conseils pour optimiser votre présence sur le web ! Publicité, fixation de vos objectifs, engager vos (vrais) amis… Ça vous parle ? Soyez patients !
En attendant, vous pouvez toujours visionner notre Conférence sur le plateau de TV Vendée avec Julie Philippe de l’Agence Majescom.

Vous souhaitez approfondir ces questions ? Contactez-nous, notre équipe sera ravie de pouvoir répondre à vos interrogations avec vous et pour votre projet.

Continue Reading
Exemple

Lier Ressources Humaines et digital vous parait incohérent, voire même contradictoire ? Attendez de lire cet article.

Et non, nous ne voulons pas remplacer les Hommes par le numérique ! Nous cherchons plutôt à nous servir des outils digitaux pour faciliter le travail de chaque collaborateur, à son échelle. 

Redynamiser les RH : pourquoi ?

Ce service vieux comme le monde a besoin d’être dynamisé avec le digital ! Mais pourquoi vous allez nous dire ? Vous êtes peut-être bien avec vos papiers, seul(e) dans votre bureau… Sauf qu’en face de vous, bon nombre de vos collaborateurs sont déjà passés au niveau supérieur et relèvent de nouveaux défis. Face aux vôtres, l’entreprise se doit de motiver et répondre à leurs attentes : innovation et surtout fidélisation des talents !

Ne les regardez plus depuis votre case départ et rejoignez-les ! Vos collaborateurs n’en seront qu’heureux et reconnaissants de voir que le service des RH sait s’adapter à un nouvel environnement de travail, avec eux et pour eux.

La DRH, première intégratrice du digital dans l’entreprise

« En tant que RH, je me dois de garder les distances entre mon service et les collaborateurs ».

S’il vous plait, bannissez cette phrase de votre vocabulaire et de votre management !

Les apports du digital doivent contribuer à réinventer la fonction RH. Cela devrait attribuer aux RH un rôle plus proche et plus personnalisé non pas face, mais avec les collaborateurs. En effet, le consommateur et le collaborateur sont une seule et même personne, avec des attentes très similaires vis-à-vis de la personnalisation des services auxquels ils sont susceptibles d’accéder.

Bref, les meilleurs responsables RH (nous sommes sûrs que vous en fait partie) ne verront pas cela comme une charge de travail supplémentaire, mais plutôt comme une occasion de se rendre encore plus nécessaires, visibles et pertinents. Par conséquent, plus les RH sont visibles, plus la communication est simplifiée et fluide. Les collaborateurs se parlent entre eux, se connaissent mieux, apprennent des méthodes de travail de chacun. C’est donc la productivité générale de votre entreprise qui en tirera le meilleur parti.

Alors oui, c’est au DRH d’engager de façon formelle le numérique dans la vie quotidienne de ses collaborateurs.

Une transition inévitable

La transition numérique, transformation digitale, révolution numérique … Appelez là comme vous voulez. En tous cas, on en parle depuis plus de 10 ans maintenant. Et pour cause, vous y êtes confrontés partout, et surtout dans votre environnement professionnel. Travailler de façon connectée de vise pas seulement les nouvelles générations et les millennials qui ont leur téléphone vissé sur la paume de la main. Cela concerne aussi tous les collaborateurs qui font du télétravail, qui se déplacent à l’étranger ou qui ont tout simplement besoin d’internet pour effectuer leurs différentes missions. Autant dire : (presque) tout le monde et sûrement vous aussi ! Vous l’aurez compris, prendre en compte le numérique dans les Ressources Humaines est donc un tournant inévitable.

Besoin d’un outil pour engager cette transition numérique pour TOUS et fédérer l’ensemble de vos collaborateurs autour de valeurs communes ? Contactez-nous, nous saurons comment faire de vos collaborateurs des ambassadeurs de votre marque sur internet grâce à Moderato.social.

Continue Reading
Exemple

La semaine dernière, nous vous parlions d’un sujet dont vous ne pouvez plus passer à côté : manager avec des outils 3.0. Cela vous parle ?

Pour faire bref, cela ne consiste pas à déterminer comment le faire avec une To Do List précise, mais il s’agit plutôt de simplifier votre cadre de travail. Comment ? En apportant des conversations constructives entre chacun de vous, acteurs d’une entreprise/ d’une organisation.

 

Vous avez manqué le premier épisode ? Pas de panique, il est toujours disponible ici : https://www.moderato.social/management-avec-le-web-3-0.html

 

Des éléments à conséquences positives sur votre travail

 

  • Simplifier la communication et promouvoir la collaboration

C’est tout le principe de Moderato.social ! Basé sur le volontariat, chaque collaborateur est un contributeur, qui envoie une information sur un flux donné, via une application mobile. Tout est sujet à discuter et partager. Puis, les modérateurs gardent le contrôle en sélectionnant les informations les plus pertinentes à l’instant T, et partagent cela sur le flux interne, où tous ont accès. Le + : les contributions en interne peuvent devenir publiques. Ainsi, vous passez au palier supérieur de la communication, et faites de vos collaborateurs des ambassadeurs de votre entreprise. Encouragez-les à contribuer, et à communiquer entre eux ! La communication générale sera ainsi simplifiée, et permet de gagner en spontanéité de l’information.

 

  • Motiver ses collaborateurs

La motivation de chacun de vous, acteurs de l’entreprise, est intrinsèquement lié à un élément : vous-même. En effet, les motivations diffèrent selon les collaborateurs. Vous êtes RH ou chef d’entreprise ? Vous savez sûrement que les prétentions salariales ne suffisent plus à motiver vos pépites. Depuis quelques années, et avec l’émergence du concept des entreprises libérées et des méthodes agiles, de nouvelles motivations font surface. Encore quelque chose qui va vous coûter cher vous vous dites ? Non ! Et c’est à la portée de tous: la reconnaissance de vos talents ! Elle parait simple, mais cela a mis des années pour faire émerger ce besoin des consciences.

Félicitez vos collaborateurs au quotidien : prises d’initiatives, sorties de la zone de confort, dépassements de soi … Tout est sujet à la reconnaissance ! Privilégiez les petites récompenses, et publiquement s’il vous plait !

Pour ce faire, la marque-employeur est votre solution ultime ! Vous remplirez tous les critères avec Moderato.social, la plateforme multi-contributeurs ! Ainsi, vous mixez management 3.0 et marque-employeur, en intégrant bien-évidemment la reconnaissance de vos talents (et bien plus encore).

Contactez-nous ici pour plus d’informations ! Nous venons sur demande dans vos locaux faire une démo de l’outil.

 

  • Se responsabiliser

Beaucoup encore ont du mal à déléguer. Et c’est normal ! Savoir déléguer c’est aussi responsabiliser ses collaborateurs. Cela ne signifie pas ne plus avoir du tout de contrôle. Les différents niveaux de délégation et leurs périmètres doivent être définis petit à petit en accord avec vos collaborateurs. Vous allez nous dire : mais comment faire ? C’est très simple : avec l’outil Moderato.social, vous gardez le contrôle de votre image tout en encourageant chacun de vos collaborateurs dans la participation à la communication de votre entreprise.

 

  • Améliorer les performances

Ça, vous l’avez bien compris. La marque-employeur, la qualité de vie au travail etc … ne sont pas des concepts à effet de mode. Un environnement de travail sain, motivant et efficace permet à tous d’être efficient. L’objectif commun : l’amélioration continue de la performance, et même des performances. De nombreux outils collaboratifs permettent de simplifier le cadre de travail et d’encourager la communication dans le but d’atteindre les objectifs. Car oui, la communication en interne impacte bien-évidemment les indicateurs de performance de l’entreprise en général.

 

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour pouvoir apporter un cadre de vie sain à vos collaborateurs, à promouvoir les bonnes pratiques aux acteurs de votre organisation, et ainsi remplir vos objectifs de performance.

 

À vous de jouer, avec Moderato.social !

Continue Reading
Exemple

Il y a peu de temps, l’équipe de Moderato.social a eu l’occasion de participer à une journée « agile », où d’autres professionnels intervenaient sur des sujets de management vécus en entreprise.

Ils nous invitent à nous éloigner du management « classique » et à casser la relation (ou du moins réduire la barrière) manager/collaborateur grâce à des exemples bien concrets et illustrés en direct.

On souhaitait partager cette journée avec vous à travers un sujet qui nous touche tous de près : comment manager avec des outils 3.0 ?

Ha, parce qu’il y a un 1.0 et 2.0 ?

En effet, le 1.0 est le premier stade du web, apparu en 1993, qui consiste à lier des pages web statiques grâce à des liens hypertexte. On peut comparer cela à un seul professeur qui enseigne à plusieurs élèves. Le seul lien qu’il existe entre ses élèves est le professeur, c’est de lui que part toute l’information.

Le 2.0, quant à lui, permet l’échange de l’information entre les pages et les utilisateurs. C’est la naissance des réseaux sociaux et de la création de profils liés à une personne physique.

Enfin, le 3.0 c’est l’internet des objets. Ceux-ci sont au service des personnes qui communiquent avec des serveurs par l’intermédiaire de capteurs au travers d’internet.

Et le management dans tout ça ?

Le management 3.0 n’est pas un outil en tant que tel. Il nous invite plutôt à faire des expériences, à arrêter (ou essayer) de tout contrôler et tout prédire. L’objectif ici est de favoriser les relations de confiance entre collaborateurs et managers, tout en évoluant dans un environnement sain. La délégation non pas de pouvoir mais de missions et tâches est également préconisée afin de générer des conversations à propos de la prise de décision et de rendre les équipes plus autonomes.

Les leviers de motivation, atteints avec Moderato.social

Ils sont multiples, et vous prennent en compte, vous, collaborateurs dans un ensemble, en interagissant avec vos collègues dans un environnement donné. Afin de mieux comprendre comment fonctionne la plateforme, je vous invite à vous rendre ici.

  • Reconnaitre chaque collaborateur

Le responsable doit créer et intégrer l’équipe. C’est ce qu’on appelle le modérateur. Il apprend à connaitre et reconnaitre chacun de ses collègues. Le but ici est de valoriser régulièrement par de petites actions le travail de chaque acteur de l’équipe. Moderato.social vous permet de le faire en toute simplicité : en partageant ou likant une information remontée directement par l’un d’entre eux

  • Créer une réelle identité de groupe

C’est une notion fédératrice et indispensable. Si vous remportez le test du T-shirt/sticker, félicitations ! Si ce n’est pas le cas, ou si vous souhaitez renforcer ce sentiment d’appartenance, créez-vous une équipe sur la plateforme Moderato.social et partagez ! (ce que vous voulez, mais ensemble).

  • Fédérer autour d’un projet et de valeurs communes

Une entreprise est créée afin d’atteindre un objectif précis. Les collaborateurs qui en font partie rejoignent cette dynamique. Encore faut-il savoir ce qui les motive et mettre tout en œuvre pour mettre en place les moyens nécessaires. Avec notre plateforme, publiez vos idées et remarques à destination de vos collègues, et partagez vos ressentis à propos d’un sujet qui vous tient à cœur, d’un projet ou même de l’anniversaire de Jacqueline votre copine de bureau  !

En résumé

Le management 3.0 ne nous dit pas quoi et comment faire, mais il simplifie le cadre de travail en apportant des conversations constructives entre les acteurs de l’entreprise. Il ne brise pas les liens, mais encourage à oser demander de l’aide et créer une belle dynamique d’équipe.

Restez avec nous, et découvrez la suite de l’article la semaine prochaine !

Continue Reading
Exemple

La cohésion d’équipe : moteur essentiel pour faire vivre votre entreprise. Ça, vous l’avez bien compris depuis toutes ces années où on vous le répète. D’ailleurs, vous avez déjà participé à cette journée où vous n’aviez peut-être pas très envie d’organiser/d’aller. Vous savez ; celle où tout le monde « apprend à se connaitre » ! Et finalement au bout de cette journée vous vous êtes aussi dit « c’était sympa en fait », et puis vous vous promettez d’aller parler plus souvent à ce(tte) collègue.
D’ailleurs, ces jeunes qui sont arrivés pour remplacer vos collaborateurs partis en retraite, préfèreraient quelque chose de plus dynamique et d’innovant. Par exemple, des épreuves en réalité virtuelle, ou un concours « qui aura le plus de followers… »
Mais est-ce que faire entrer le digital pour gérer les relations humaines ne serait pas incompatible ?

Le digital pour travailler ensemble

Oui, vous allez aussi nous dire que le job des Ressources Humaines (comme son nom l’indique), c’est d’être au cœur des problématiques et réussites des collaborateurs. Non seulement le digital permet à chaque collaborateur d’être le maillon d’une entreprise mais en outre, il doit donner l’occasion à toutes les personnes composant l’entreprise de travailler ensemble. Il n’est pas rare de voir que chaque collaborateur est amené à promouvoir ses propres idées et transformer ainsi un projet.

Mieux cerner les compétences d’un futur collaborateur

Le digital permet de détecter les compétences cachées d’un candidat à un poste. Ces compétences sont plus difficiles à déceler mais elles font la richesse d’une entreprise, et sûrement de la vôtre aussi. Il s’agit de capter les non-dits d’un futur collaborateur à travers les réseaux sociaux professionnels par exemple.

Le digital et les « nouvelles » règles du jeu !

Bien entendu, les nouvelles technologies ont développé le télétravail, les bureaux partagés… Mais surtout, le digital a installé durablement de nouvelles règles du jeu, de nouvelles pratiques au sein de l’entreprise. Il a transformé la relation entre manager et salarié. Le modèle hiérarchique du dirigeant d’entreprise est maintenant révolu. Les chefs d’entreprises sont obligés de composer avec les générations Y et Z qui ont toujours connu le digital.

Rester présent physiquement pour les équipes

Au-delà de ça, il est indispensable de créer des échanges et des événements (coffee club, rallyes, incentive…) afin d’être plus visible et de mieux se connaître. C’est évident, le digital ne remplace pas le face à face et les émotions. C’est seulement dans ces conditions que la digitalisation pourra permettre au côté humain de s’équilibrer avec, et non pas face au digital.

Par ailleurs, Moderato.social est une plateforme qui permet de lier digitalisation et aspect humain en conservant sa spontanéité. Un de vos collaborateurs a quelque chose à dire en photo ? En vidéo ? Encouragez-le, et rassemblez les équipes grâce à la marque-employeur ! Contactez-nous ici pour découvrir cette solution qui ravira jeunes et grands.

Il convient désormais de tenter de maintenir une dynamique humaine avec la digitalisation. Le RH peut très bien ne pas voir ses équipes ! Il faut donc se réinventer pour garder le contact avec ses collaborateurs.

Continue Reading
Exemple

Les principes fondamentaux de la marque-employeur

Il y a quelques semaines, nous vous parlions en quoi il vous est nécessaire de revendiquer votre marque-employeur. Vos proches, vos connaissances sont sans forcément le savoir, des influenceurs voire des prescripteurs de votre marque. Exactement comme sur les réseaux sociaux, la viralité est rapide en positif comme en négatif. Les amis des amis de vos amis entendront sûrement parler de votre marque, et sont certains même vos prospects !
Alors, pourquoi s’en priver ?

Retrouvez ici le début de l’article

2/ Le team building

La cohésion de groupe est, actuellement, un critère différenciant pour les collaborateurs. D’ailleurs, c’est ce que confirme Steecase dans son étude : près de 59 % des Français questionnés apprécient l’esprit d’équipe cultivé au sein de leur entreprise. En France, les après-midi karting, les after-work et autres sorties ludiques ont toutes pour but de cultiver l’esprit d’équipe.

3/ La communication

Il s’agit d’un élément essentiel de la marque-employeur. Plusieurs outils permettent aux collaborateurs de communiquer entre eux. De même, ils s’informent sur tout ce qui se déroule en dehors de l’entreprise. La télévision, les services de messagerie ou les moments d’échange sont autant de solutions pour instaurer cette culture d’entreprise.

4/ La méthode d’Apter : une technique de management très efficace

La méthode du docteur Apter ou la « Théorie du renversement » apporte des solutions innovantes pour les marques qui sont souvent exposées à des situations instables.
Cette méthode consiste à connaître la personnalité et les émotions de chaque membre de son équipe afin de les adapter à ses techniques de management. Si vous appliquez cette théorie, vous saurez éviter des problèmes ou saurez mieux gérer votre équipe dans le cas où celle-ci y sera confrontée.

5/ Les valeurs de l’entreprise

En effet, la conception de ces valeurs est souvent vague, mais si elles sont respectées au sein de l’entreprise, elles seront vécues au quotidien même dans le processus de recrutement. D’après l’Index International des Valeurs Corporate en 2013, il existe environ 4 valeurs essentielles à l’entreprise française dont le respect, l’intégrité, l’esprit d’équipe et l’innovation. Pour rappel, les valeurs d’entreprise varient d’un pays à l’autre.

Le principe de marque-employeur vous échappe ? Laissez des professionnels de la communication s’en charger pour vous. Simple et efficace: vous faites part de vos exigences, de vos idées, et nous vous réalisons. Contactez-nous !

Continue Reading
Exemple

Les entreprises performantes d’aujourd’hui connaissent une évolution rapide de leurs enjeux. Elles doivent donc accorder plus d’importance aux différents éléments sur lesquels se fonde leur réputation. Avec l’avènement des réseaux sociaux, certaines se survendent auprès des candidats. Déçus de la réalité, ces derniers devenus collaborateurs, partagent leur ressentiment sur la toile.
Il existe encore de nombreuses entreprises qui ferment les yeux sur ces avis négatifs et les ignorent complètement. Celles qui ont compris l’importance de la marque-employeur sur l’e-réputation préfèrent, en revanche, soigner leur communication aussi bien en interne qu’en externe.
Blog, sites dédiés, forums et sites institutionnels font désormais office de plateformes d’échange entre collaborateurs et internautes. Ce qui permet aux candidats potentiels à une offre d’emploi de se projeter et de mieux connaître l’entreprise ; à cette dernière de séduire les talents, mais aussi aux collaborateurs en poste de bâtir une relation basée sur la transparence avec leurs employeurs.

Voici un petit résumé de ce qu’il faut savoir sur l’enjeu de réputation de la marque-employeur en interne et en externe.

Comprendre ce qu’est la marque-employeur

Le terme marque-employeur désigne l’ensemble des problématiques liées à l’image d’une marque perçue par les collaborateurs et/ou futurs collaborateurs. Il s’agit d’un important outil digital servant à la réalisation de la stratégie RH de l’entreprise. En d’autres termes, elle a pour but de faciliter le processus de recrutement en rendant l’entreprise plus séduisante en tant qu’employeur et fidéliser les collaborateurs en faisant en sorte que l’image de métiers en tension soit préservée.
Nous vivons dans l’ère du tout digital. Les rencontres amicales et amoureuses se font sur internet; l’achat d’une voiture sur-mesure se déroule en ligne ; les entretiens d’embauche se font via un appel vidéo. D’après une enquête sur la communication de marque-employeur effectuée par StepStone, 95 % des postulants pour un emploi se renseignent même sur internet sur leurs futurs employeurs avant d’envoyer leurs candidatures. Si l’image est trop négative, seuls 10 % de ces candidats postuleront pour l’emploi. En revanche, si l’entreprise est encore méconnue sur la toile, il y aura 90,7 % de postulants.
Voilà pourquoi il est important de bien gérer sa marque-employeur au risque de passer à côté des talents, voire de perdre ses meilleurs éléments pour un emploi proposant de meilleures conditions chez les concurrents.

Les principes fondamentaux de la marque-employeur

La marque-employeur repose sur des promesses que l’entreprise a faites auprès de ses collaborateurs et clients. Autrement dit, il existe 5 valeurs sur lesquelles repose la marque-employeur. Bien évidemment, ces 5 piliers évoluent avec le temps, mais pour l’heure, elle est plus centrée sur les conditions de travail et le bien-être du salarié.

  1.  Les avantages sociaux

Qu’il s’agisse des avantages sociaux obligatoires ou ceux non prévus par la Loi, les retours des salariés qui en bénéficient sont satisfaisants. Selon l’étude d’Aon, le cumul de ces privilèges sociaux représente environ 30% du salaire net.

Soyez patients… la suite de l’article arrive dans quelques jours ! En attendant, vous avez besoin d’un outil pour promouvoir votre marque-employeur : Moderato.social. Contactez notre équipe pour obtenir une démo rapidement dans votre entreprise, avec vos collaborateurs.

Continue Reading