Exemple

Le 2 Mars dernier pour le Xerfi Canal a reçu Pierre-Yves Gomez, professeur à l’EM Lyon et Président de l’Institut Français de Gouvernement des Entreprises, pour parler de la qualité de vie au travail. Mais pourquoi la remet-on aussi souvent sur le tapis, alors que les conditions de travail n’ont jamais été aussi améliorées ?

Continue reading La QVT, levier pour vos collaborateurs ambassadeurs !

Continue Reading
Exemple

Lier Ressources Humaines et digital vous parait incohérent, voire même contradictoire ? Attendez de lire cet article.

Et non, nous ne voulons pas remplacer les Hommes par le numérique ! Nous cherchons plutôt à nous servir des outils digitaux pour faciliter le travail de chaque collaborateur, à son échelle. 

Redynamiser les RH : pourquoi ?

Ce service vieux comme le monde a besoin d’être dynamisé avec le digital ! Mais pourquoi vous allez nous dire ? Vous êtes peut-être bien avec vos papiers, seul(e) dans votre bureau… Sauf qu’en face de vous, bon nombre de vos collaborateurs sont déjà passés au niveau supérieur et relèvent de nouveaux défis. Face aux vôtres, l’entreprise se doit de motiver et répondre à leurs attentes : innovation et surtout fidélisation des talents !

Ne les regardez plus depuis votre case départ et rejoignez-les ! Vos collaborateurs n’en seront qu’heureux et reconnaissants de voir que le service des RH sait s’adapter à un nouvel environnement de travail, avec eux et pour eux.

La DRH, première intégratrice du digital dans l’entreprise

« En tant que RH, je me dois de garder les distances entre mon service et les collaborateurs ».

S’il vous plait, bannissez cette phrase de votre vocabulaire et de votre management !

Les apports du digital doivent contribuer à réinventer la fonction RH. Cela devrait attribuer aux RH un rôle plus proche et plus personnalisé non pas face, mais avec les collaborateurs. En effet, le consommateur et le collaborateur sont une seule et même personne, avec des attentes très similaires vis-à-vis de la personnalisation des services auxquels ils sont susceptibles d’accéder.

Bref, les meilleurs responsables RH (nous sommes sûrs que vous en fait partie) ne verront pas cela comme une charge de travail supplémentaire, mais plutôt comme une occasion de se rendre encore plus nécessaires, visibles et pertinents. Par conséquent, plus les RH sont visibles, plus la communication est simplifiée et fluide. Les collaborateurs se parlent entre eux, se connaissent mieux, apprennent des méthodes de travail de chacun. C’est donc la productivité générale de votre entreprise qui en tirera le meilleur parti.

Alors oui, c’est au DRH d’engager de façon formelle le numérique dans la vie quotidienne de ses collaborateurs.

Une transition inévitable

La transition numérique, transformation digitale, révolution numérique … Appelez là comme vous voulez. En tous cas, on en parle depuis plus de 10 ans maintenant. Et pour cause, vous y êtes confrontés partout, et surtout dans votre environnement professionnel. Travailler de façon connectée de vise pas seulement les nouvelles générations et les millennials qui ont leur téléphone vissé sur la paume de la main. Cela concerne aussi tous les collaborateurs qui font du télétravail, qui se déplacent à l’étranger ou qui ont tout simplement besoin d’internet pour effectuer leurs différentes missions. Autant dire : (presque) tout le monde et sûrement vous aussi ! Vous l’aurez compris, prendre en compte le numérique dans les Ressources Humaines est donc un tournant inévitable.

Besoin d’un outil pour engager cette transition numérique pour TOUS et fédérer l’ensemble de vos collaborateurs autour de valeurs communes ? Contactez-nous, nous saurons comment faire de vos collaborateurs des ambassadeurs de votre marque sur internet grâce à Moderato.social.

Continue Reading
Exemple

La cohésion d’équipe : moteur essentiel pour faire vivre votre entreprise. Ça, vous l’avez bien compris depuis toutes ces années où on vous le répète. D’ailleurs, vous avez déjà participé à cette journée où vous n’aviez peut-être pas très envie d’organiser/d’aller. Vous savez ; celle où tout le monde « apprend à se connaitre » ! Et finalement au bout de cette journée vous vous êtes aussi dit « c’était sympa en fait », et puis vous vous promettez d’aller parler plus souvent à ce(tte) collègue.

Continue reading Le digital pour la cohésion d’équipe : ça match ?

Continue Reading
Exemple

Séduire les jeunes talents est, désormais, une mission à part entière pour la Direction des Ressources Humaines. Avoir des collaborateurs issus de la génération Y est un atout considérable pour une entreprise qui se veut innovante et compétitive.
Les millennials, la génération Y ou encore les « digital natives » comme on les appelle sont très réceptifs aux évolutions technologiques et très flexibles dans leur mode de vie. Ils peuvent travailler à des horaires décalés et se distinguent de la génération précédente grâce à leur esprit nomade. De plus, leur débrouillardise leur permet de s’adapter facilement aux situations hostiles. Ce sont ces valeurs dont votre entreprise a besoin pour rester innovante.
Sachant que les millennials représenteront 50 % de la population active d’ici 2020, nous vous livrons quelques conseils vous permettant de booster l’attractivité de votre marque-employeur. Ainsi, vous pourrez recruter les plus talentueux d’entre eux.

Mais avant cela, vous devez vous munir d’une solution de marque-employeur, qui permet à tous vos collaborateurs de participer à la communication de leur entreprise, y compris les millennials. Moderato.social vous permet de montrer la confiance que vous avez envers eux, tout en gardant la main sur les informations à transmettre. Contactez-nous !

Définissez votre persona

Comme en marketing, il est indispensable d’identifier le « persona » que vous souhaitez séduire pour votre projet de recrutement. Pour mieux communiquer, répondre à ses attentes et vous adapter à ses codes, il faut que vous sachiez en premier lieu son profil type, ses goûts, ses prétentions et ses valeurs.

Misez sur la transparence et la sincérité

Dans ce sens, vous devriez honorer votre engagement en tant qu’employeur ; c’est-à-dire tenir vos promesses aussi bien envers les futurs candidats qu’envers vos employés et éviter surtout de vous survendre. Un désengagement pourrait vous coûter cher en e-réputation.

Partagez votre story corporate

Le storytelling corporate présente de nombreux avantages: gagner l’attention des talents, et renforcer vos valeurs culturelles d’entreprise. N’hésitez pas à mettre en avant les moments forts avec vos collaborateurs lors d’un événement d’entreprise. Par exemple, parlez de votre projet, racontez le quotidien de votre équipe, notamment celui des plus jeunes. Cela aura plus d’impact auprès des millennials car ils ont besoin de se projeter au sein de votre entreprise.

Aménagez le cadre de travail

L’environnement de travail est un critère distinctif pour les millennials. Selon une étude de CBRE, 83 % des millennials puisent leur source de productivité dans leur espace de travail tandis que 72 % sont disposés à faire d’énormes concessions pour voir leurs conditions de travail s’améliorer. Si vous n’avez pas les talents d’un décorateur, engagez-en un pour réaménager votre bureau traditionnel en fonction de leur utilisation : espace détente, salle de réunion, un bureau aménagé spécialement pour étudier un dossier compliqué.

Proposez la flexibilité

Les personnes issues de la génération Y sont hyper-sociales et ont un état d’esprit nomade. Pour s’épanouir, ils ont besoin de trouver l’équilibre entre leur travail, leur vie personnelle et sociale. Leur offrir de la flexibilité en termes d’horaire de bureau, prise de congés et de travail à distance vous permettra de baser votre collaboration sur la confiance, mais aussi d’éviter le surmenage. Nous savons tous qu’il s’agit d’un problème non négligeable pour la RH.
L’étude effectuée par OpinionWay pour Deloitte confirme que 53 % des talents interrogés souhaitent plus de flexibilité dans les horaires de travail. Lors d’une enquête menée par Polycom sur les télétravailleurs, 70 % sont des « digitals nomades » et ces derniers affirment que la confiance est bel et bien renforcée.

Proposez des rencontres originales pour créer un lien

Organisez des soirées de recrutement dans un endroit qui sort de l’ordinaire (restaurant, cinéma, etc.). Un team building le temps d’une sortie, un voyage ou un événement marquera à coup sûr votre rencontre !
Vous pouvez aussi mettre à leur disposition une application mobile dédiée au recrutement. Cela fluidifiera votre manière de recruter. Sachez également qu’il est désormais possible de postuler via une vidéo ou un formulaire en ligne. Voici une agence experte en développement d’applications mobiles qui pourrait vous aider: l’Agence Cube.
Avec ces 6 conseils, vous pouvez être sûr de séduire des talents parmi les millennials. D’ailleurs, Eda Cultekin a écrit dans son ouvrage sur la valeur de la marque-employeur. Cette dernière peut réduire de 28 % le taux de surmenage et de 50 % les dépenses liées au recrutement.

Continue Reading
Exemple

A l’heure d’un marché de l’emploi tendu, il est devenu plus difficile pour une entreprise de séduire les « bons profils » et d’améliorer l’engagement de ses meilleurs éléments qui peuvent être intéressés par d’autres expériences professionnelles. Un des moyens permettant de répondre à ces problématiques, notamment l’attractivité de l’entreprise auprès des talents recherchés et la fidélisation de ses collaborateurs, réside dans la marque employeur.
Toutefois, afin de constituer une vraie valeur ajoutée, il est primordial de rendre sa marque employeur attractive. Comment booster votre marque employeur pour recruter et fidéliser les meilleurs ? Moderato.social vous propose 5 conseils.

Disposer d’une page carrière engageante

Canal privilégié pour les candidatures spontanées, de plus en plus de candidats passent par la page carrière pour postuler. Concernant leur page carrière, certaines entreprises commettent l’erreur de se contenter de la mise à disposition d’une adresse mail pour recueillir les candidatures. Or, le design tout comme le contenu diffusé sur cette page, et plus globalement l’environnement, ne doivent pas être négligés.
La page carrière doit contenir une description claire et transparente de l’entreprise, ainsi que les valeurs auxquelles elle est attachée. Aussi, afin d’offrir une « expérience candidat » optimale, celle-ci se doit d’être « responsive » pour s’adapter aux supports mobiles. Une vraie page carrière dédiée, et qui plus est soignée, constitue un meilleur moyen d’inciter les candidats à postuler.

Se distinguer dans la rédaction de ses offres d’emploi

La rédaction des annonces est une étape essentielle qui mérite que l’on y accorde plus d’importance. En effet, force est de constater que les offres d’emploi du marché sont pour la plupart rédigées à peu près de la même façon. Afin de vous démarquer, veillez à éviter les longues descriptions standardisées qui ne sont pas du tout attirantes pour les candidats. Pour capter leur attention, vous pouvez par exemple exposer de manière concise la raison d’être du poste ainsi que son impact. Communiquer des informations comme le nombre de salariés, le chiffre d’affaires est tout aussi recommandé.

Surveillez votre marque employeur

Avant de postuler, il faut savoir qu’un candidat va d’abord faire des recherches pour obtenir des informations sur l’entreprise. C’est tout naturellement qu’il cherchera à intégrer une entreprise avec un environnement de travail agréable, ayant les mêmes valeurs et une bonne réputation. Pour ce faire, le candidat va se renseigner, rechercher des avis, se rendre sur les réseaux sociaux afin de comparer, « évaluer » et sélectionner.
Une bonne maîtrise de votre communication ainsi qu’un contrôle de votre réputation est de ce fait indispensable. Pensez à surveiller les sites permettant de noter les entreprises et recueillir les avis des employés comme Glassdoor. Dans le cas où des avis négatifs sont publiés, une réponse rapide en misant sur la transparence est nécessaire pour rectifier le tir.

Établir une communication RH efficace

La communication offre de nombreux avantages qu’il faut exploiter pour optimiser les échanges et faciliter l’atteinte des objectifs. Ainsi, promouvoir les politiques RH auprès des collaborateurs permettra de développer votre marque employeur pour attirer les talents et favoriser l’engagement de vos équipes. Faire la promotion de votre marque employeur prend une importance déterminante dans la mesure où elle permet d’atteindre les candidats potentiels « insensibles » et les amener à s’intéresser à votre entreprise.

Faites de vos collaborateurs les premiers ambassadeurs de votre marque

Développer des ambassadeurs en interne constitue un réel avantage pour promouvoir l’attractivité de votre entreprise. En effet, la contribution des salariés en tant qu’ambassadeurs dans la diffusion de vos contenus de marque a pour effet de crédibiliser vos actions de communication. Votre image de marque employeur n’en sera que meilleure.

Continue Reading
Exemple

Le retour de la croissance économique a stabilisé le taux de chômage dans le monde entier. Mais dans le domaine des ressources humaines, la crise liée au recrutement est persistante.

L’Agence Centrale des Organismes de Sécurité Sociale a mené une étude sur les problématiques de recrutement. Selon elle, 37,5 % des projets d’embauche adoptés en 2017 ont été confrontés à des difficultés de recrutement contre 45 % en 2005. Cette année, la tendance se confirme encore ; l’inadéquation des profils s’affiche à hauteur de 81% des candidats, tandis que la pénurie de postulants est estimée à 80 %.

Les métiers techniques comme ceux du numérique, de la construction et de l’industrie, ainsi que les services à la personne et certaines professions médicales et paramédicales, sont aujourd’hui en tension.

Face à cette situation, les ressources humaines anticipent les crises en adoptant les démarches ci-après pour attirer, convaincre et surtout fidéliser les candidats aux profils pointus, qualifiés et expérimentés.

Maîtriser les bases de la marque employeur

La « marque employeur » est la marque que l’on applique au niveau des ressources humaines. Elle est fondée sur trois conditions à ne pas négliger. Elles concernent l’identité de l’entreprise (activité, valeurs, politique RH et sociale), l’image interne que les collaborateurs ont de celle-ci et sa réputation externe. On entend par là ce qu’elle représente vis-à-vis de ses partenaires, de ses clients et du grand public.

Appliquer ces 3 principes n’est pas toujours évident. Toutefois, il est possible d’y parvenir en respectant ces 5 règles.

  • Analyser le marché

Le marché du travail est un secteur complexe, toujours en évolution et difficile à appréhender. Dans cette étude, il faut vous pencher sur la réputation employeur, le marché des emplois ainsi que la concurrence sur ces métiers.

  • Étudier le comportement de vos candidats cibles

Comprendre les attentes des candidats, leurs motivations ainsi que leurs habitudes sont autant d’éléments indispensables à la marque employeur.

  • Cultiver des valeurs

C’est dans ce contexte que les 5 règles de la Proposition de Valeur Employé prennent tout leur sens, à savoir la culture d’entreprise, l’environnement professionnel, la carrière, les avantages sociaux et la rémunération.

  • Optimiser la mission RH

Il s’agit de mettre en œuvre toutes sortes de stratégies et techniques visant à attirer les talents, recruter les candidats et fidéliser l’ensemble des collaborateurs.

  • Entretien permanent de la marque employeur

Il convient de noter que construire une marque employeur n’incombe pas uniquement aux services des RH. Tous les organes de l’entreprise sont concernés et ont chacun leur part de responsabilité.

Concevoir des opérations de séduction créatives et virales

L’heure est à la digitalisation ! La présence sur les réseaux sociaux comme Linkedin, Facebook ou Twitter ainsi que la création d’un espace ou site carrière est primordiale pour séduire les talents. Prenons l’exemple de Carrefour qui a créé un espace d’échange et de coaching, ou de Colas qui a mis en place une agrégation de contenus digitaux axés sur la découverte, ou encore Deloitte qui met en exergue l’idée d’une « entreprise au service du candidat ». Des concepts originaux qui intéressent à coup sûr les candidats qualifiés, voire même ceux qui travaillent pour vos concurrents.

Améliorer l’expérience candidat

Il s’agit de digitaliser le processus recrutement, non seulement pour gagner du temps, mais aussi et surtout pour plus de spontanéité, de visibilité de votre entreprise et de fluidité des données. Diverses solutions sont désormais proposées sur le marché, dont le recrutement via une application comme Snapchat et les logiciels ou plateformes d’embauches.

Effectuer le recrutement en privilégiant à la fois le digital et la rencontre face à face

Aux côtés des tests de recrutement, une nouvelle forme d’entretien est devenue tendance : les vidéos différées. Mais n’oubliez pas que les entretiens face à face sont très significatifs pour les candidats.

Fidéliser ses collaborateurs

Une enquête de StepStone en 2013 sur les tendances de recrutement et de recherche d’emploi sur une période de 5 ans (2009-2013) démontre que 67 % des nouvelles recrues étaient encore tentées par de nouvelles opportunités. Ce qui prouve que les programmes d’intégration étaient encore inefficaces. Pour créer une véritable attraction mutuelle, il est recommandé de réaliser un plan d’intégration en parallèle avec la digitalisation du processus d’accueil.

Quant à l’environnement professionnel (espaces, outils de travail ou qualité de vie), toute amélioration doit être en rapport avec la productivité des collaborateurs.

Telles sont les nouvelles stratégies proposées à la DRH afin de l’aider à affronter de manière efficace les problématiques liées au recrutement.

Continue Reading
Exemple

La transformation numérique des entreprises est un travail de longue haleine. Au niveau de la direction des ressources humaines, la réticence se fait encore plus sentir. Heureusement que le marché des solutions et services IT (technologies de l’information) est actuellement en plein essor. Pour vous aider à bien choisir vos outils digitaux, découvrez les tendances du moment.

Les outils d’automatisation des RH

Bulletins de paie numériques, logiciels de suivi des candidatures ou de gestion des dossiers sont autant de systèmes RH automatisés qui permettent aussi bien à l’entreprise et qu’à ses collaborateurs un réel gain de temps et une efficacité considérable. D’après une étude de CareerBuilder, près de 72% des employeurs interrogés sont favorables à l’utilisation de ces outils. Ils pensent que d’ici 10 ans, l’acquisition de talents et la gestion du capital humain seront entièrement automatisées.
Pour l’heure, le cabinet estime à hauteur de 34% les employeurs qui dépendent encore des processus manuels pour le recrutement de candidats. 44% se fient encore aux méthodes traditionnelles pour le « onboarding » et 60 % n’automatisent pas la gestion des talents et actifs immatériels au sein de leurs entreprises.

Les outils de protection des données RH mis à disposition par la CNIL

Le règlement général sur la protection des données ou RGPD entrera en vigueur le 25 mai 2018. Il a pour objectif de protéger les données personnelles des collaborateurs des entreprises au même titre que celles de leur clientèle. Pour se conformer à cette nouvelle réglementation, la CNIL (Autorité de régulation en France) met à la disposition des entreprises des outils de préparation et de mise en conformité via son site internet. Ils servent entre autres à cartographier et à tenir des registres, minimiser les données à conserver et définir leur temps de conservation, ou encore désigner un DPO ou Data Protection Officer externe.

Le cloud RH

Le mode Saas (Software-as-a-service) est de plus en plus courant dans la gestion des ressources humaines. La gestion des bulletins de paie, la gestion du temps et de carrière ou encore le sourcing de candidats sont autant de domaines pouvant être gérés en Cloud. Le deuxième avantage est la tarification très abordable: chaque tâche est facturée sur mesure, c’est-à-dire à la personne et au mois. A noter que pour certains logiciels de gestion de carrière, la facturation s’effectue également en fonction de l’usage.

Les solutions analytiques spéciales RH

Ces solutions permettent de gérer efficacement les données RH. L’exemple de l’expert international des solutions Cloud de gestion des talents  Cornerstone On Demand, une suite de People Analytics, vous aidera à bien appréhender le fonctionnement de ces solutions.
Ainsi, Cornerstone View (application interactive de visualisation des données), Cornerstone Planning (application intuitive de planification des effectifs) et Cornerstone Insights (solution d’analyse prédictive) se présentent comme des applications permettant d’analyser des données RH afin de mieux les gérer, prendre des décisions éclairées et rendre l’entreprise plus performante.

L’optimisation de l’expérience collaborateur

Avec la digitalisation de l’entreprise, le capital humain est tout aussi important que la clientèle. Cela s’explique par le fait qu’un collaborateur engagé est à même de satisfaire pleinement un client qui sera probablement le meilleur ambassadeur de la marque.
Ainsi, il est important d’améliorer l’expérience collaborateur en l’assimilant au client. Il ne s’agit pas seulement d’optimiser l’environnement professionnel, mais surtout de gommer le décalage entre le collaborateur et les services RH. Ces derniers devraient considérer les collaborateurs comme étant des clients à part entière et donc à fidéliser absolument.
En tant qu’acteur incontournable dans la transformation digitale de l’entreprise, la direction des ressources humaines ne peut ignorer ces 5 stratégies.

Continue Reading
Exemple

95% des candidats se renseignent sur internet avant de postuler à une offre d’emploi

Grands bénéficiaires de la digitalisation de l’entreprise, les chercheurs d’emploi se renseignent préalablement sur votre e-réputation avant de présenter leur candidature. Ces renseignements sont illustrés en général par des avis de clients, de fournisseurs et même de collaborateurs, via les différents moyens de notations ou commentaires sur les forums, les réseaux sociaux ou encore les blogs.
La plupart des postulants effectuent une veille à travers les réseaux sociaux professionnels (Viadeo, Linkedin, Twitter ou Facebook) de l’entreprise qui les intéresse. C’est pour eux, le meilleur moyen d’être informés des opportunités de carrière, des actualités concernant la société, et de consulter les avis et notations Ils peuvent même entrer en contact avec vos collaborateurs pour connaître l’ambiance au travail ou pour de simples échanges sur les conditions de travail.
A noter que sur Viadeo, un utilisateur sur 5 attribue des notes sur son entreprise. Des notes qui, dans la majorité des cas, sont supérieures à 3/5. C’est à partir de ces notes que les entreprises prennent des décisions pour améliorer les conditions de travail en cas de notes négatives, ou désignent leurs ambassadeurs si les notes sont positives.
Pour avoir le contrôle sur les informations circulant sur internet à propos de votre entreprise, il est donc temps de découvrir les bonnes pratiques pour séduire vos futurs talents, et même des candidats potentiels travaillant chez vos concurrents.

Pourquoi le concept de la marque-employeur est-il si important pour recruter de nouveaux talents ?

Le concept de marque-employeur est une stratégie RH ayant pour but de redorer l’image d’une entreprise vis-à-vis de ses collaborateurs et des nouveaux talents. Dans cette optique, le département des ressources humaines doit mettre en œuvre une bonne stratégie de communication en interne et de fidélisation de ses collaborateurs.
Il faut toutefois noter que la marque-employeur ne peut être assimilée au même titre que la marque-recruteur. Cette dernière concerne uniquement la communication de recrutement, tandis que la marque-employeur concerne tout ce qui touche la fonction RH. 8% est affecté au recrutement et au management des salariés, dirigeants, partenaires sociaux, candidats, divers sites d’emploi et médias.
C’est ainsi qu’une belle marque-employeur met fin à toute sorte de problématique liée à la fidélisation des collaborateurs comme l’absentéisme et le turn-over. Les problèmes d’attractivité de la société comme la raréfaction des compétences clés, les problèmes d’embauche et des métiers en tension peuvent également être résolus grâce à une bonne stratégie de marque-employeur.

Quels en sont les enjeux ?

De nos jours, aucune entreprise ne peut échapper au digital qui est devenu une institution.
D’après les chiffres publiés par La Super Agence, un expert en Inbound Marketing et Outbound Recruiting, sur la communication de marque-employeur :
– 95% des candidats intéressés par une offre d’emploi se renseignent d’abord sur le web avant de postuler. S’il s’avère que la société fait l’objet de mauvaises notations et/ou d’avis négatifs, seuls les 2/3 soumettent leurs candidatures.
– Pour ceux qui prennent en considération les avis négatifs, seuls 36% vérifient la fiabilité de l’information : de leur avis, si la note provient des collaborateurs, c’est que celle-ci est fiable.
– Sur 5 salariés interrogés, 4 confirment qu’ils ont été en quelque sorte convaincus par des commentaires positifs en ligne sur leur entreprise.
– Parmi les outils digitaux les plus prisés, sachez que 40% des candidats utilisent Twitter et 83% sont des abonnés sur Facebook.
La marque-employeur joue donc un rôle très important pour votre e-réputation. Si vous ne véhiculez pas une bonne image de votre entreprise, (aussi bien en interne qu’en externe), les collaborateurs insatisfaits, les clients mécontents ou encore les personnes malintentionnées n’hésiteront pas à s’exprimer via les réseaux et les médias sociaux. Sachez qu’il est plus facile d’éviter une mauvaise réputation que de supprimer un bad buzz sur la toile.

Continue Reading