Exemple

IA et Employee Advocacy : pas si incompatibles !

Au jour du digital et du monde connecté, beaucoup d’entre vous considèrent leur job (presque) comme faisant partie de leur ADN. En étant collaborateur, vous reconnaissez très certainement que vous avez un vrai impact sur l’ensemble de l’entreprise/l’organisation. Dans ce contexte, vous êtes plus à même de devenir un véritable ambassadeur. Et vous allez nous dire: qu’est-ce que l’intelligence artificielle (IA) a à faire là-dedans ?

 

S’il y a un chiffre à retenir, révélateur de la productivité est l’engagement des collaborateurs. Avec un impact significatif sur les objectifs commerciaux, c’est le top des préoccupations du moment des entreprises. D’un autre côté, de plus en plus d’entreprises cherchent un moyen pour entrer dans la course de l’intelligence artificielle (IA). De plus, le département des Ressources Humaines souffre souvent d’un manque d’effectif (un moyen rentable pour retenir leur talent ?).

Est-ce possible de concilier Employee Advocacy et Intelligence Artificielle ?

Dans ce cas, résoudre un problème résoudra sûrement l’autre. Les études et sondages en général ont tendance à ne pas prendre en compte les besoins en management et la connaissance de l’engagement collaborateur. Pourtant, c’est essentiel pour fournir des réponses avec une approche plus précise et perspicace.
L’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique (appelé « machine learning » en anglais- ML) peuvent jouer un rôle là-dessus et ont un véritable champ d’applications dans les domaines RH et management.
L’IA transforme la data en un format facile à comprendre. Elle permet au ML d’aller plus loin en aidant les RH à recruter de nouveaux collaborateurs, aussi bien que de retenir/motiver ceux déjà présents.

Nous avons donc résumé pour vous les bénéfices de mettre en place l’IA dans les RH :
• Personnaliser les données recherchées en fonction de la problématique à résoudre
• Diminuer les erreurs
• Simplifier le processus de recrutement
• Simplifier la paie

Vous avez un doute sur la nécessite de dynamiser votre service RH ? Ôtez-le en lisant cet article !

Les limites de l’adoption de l’IA

Bien évidemment, l’intelligence artificielle ne remplace pas les êtres humains, aussi bien que le ML n’a pas la sensibilité humaine à résoudre les problèmes dans le cadre du travail et n’a pas le comportement émotionnel qu’on les humains.

Quoiqu’il en soit, gardez en tête que l’intelligence artificielle ne doit pas être vue comme un moyen de remplacement des compétences humaines, mais plutôt comme une aide à la prise de décision et d’approfondissement des moyens.