Exemple

Le retour de la croissance économique a stabilisé le taux de chômage dans le monde entier. Mais dans le domaine des ressources humaines, la crise liée au recrutement est persistante.

L’Agence Centrale des Organismes de Sécurité Sociale a mené une étude sur les problématiques de recrutement. Selon elle, 37,5 % des projets d’embauche adoptés en 2017 ont été confrontés à des difficultés de recrutement contre 45 % en 2005. Cette année, la tendance se confirme encore ; l’inadéquation des profils s’affiche à hauteur de 81% des candidats, tandis que la pénurie de postulants est estimée à 80 %.

Les métiers techniques comme ceux du numérique, de la construction et de l’industrie, ainsi que les services à la personne et certaines professions médicales et paramédicales, sont aujourd’hui en tension.

Face à cette situation, les ressources humaines anticipent les crises en adoptant les démarches ci-après pour attirer, convaincre et surtout fidéliser les candidats aux profils pointus, qualifiés et expérimentés.

Maîtriser les bases de la marque employeur

La « marque employeur » est la marque que l’on applique au niveau des ressources humaines. Elle est fondée sur trois conditions à ne pas négliger. Elles concernent l’identité de l’entreprise (activité, valeurs, politique RH et sociale), l’image interne que les collaborateurs ont de celle-ci et sa réputation externe. On entend par là ce qu’elle représente vis-à-vis de ses partenaires, de ses clients et du grand public.

Appliquer ces 3 principes n’est pas toujours évident. Toutefois, il est possible d’y parvenir en respectant ces 5 règles.

  • Analyser le marché

Le marché du travail est un secteur complexe, toujours en évolution et difficile à appréhender. Dans cette étude, il faut vous pencher sur la réputation employeur, le marché des emplois ainsi que la concurrence sur ces métiers.

  • Étudier le comportement de vos candidats cibles

Comprendre les attentes des candidats, leurs motivations ainsi que leurs habitudes sont autant d’éléments indispensables à la marque employeur.

  • Cultiver des valeurs

C’est dans ce contexte que les 5 règles de la Proposition de Valeur Employé prennent tout leur sens, à savoir la culture d’entreprise, l’environnement professionnel, la carrière, les avantages sociaux et la rémunération.

  • Optimiser la mission RH

Il s’agit de mettre en œuvre toutes sortes de stratégies et techniques visant à attirer les talents, recruter les candidats et fidéliser l’ensemble des collaborateurs.

  • Entretien permanent de la marque employeur

Il convient de noter que construire une marque employeur n’incombe pas uniquement aux services des RH. Tous les organes de l’entreprise sont concernés et ont chacun leur part de responsabilité.

Concevoir des opérations de séduction créatives et virales

L’heure est à la digitalisation ! La présence sur les réseaux sociaux comme Linkedin, Facebook ou Twitter ainsi que la création d’un espace ou site carrière est primordiale pour séduire les talents. Prenons l’exemple de Carrefour qui a créé un espace d’échange et de coaching, ou de Colas qui a mis en place une agrégation de contenus digitaux axés sur la découverte, ou encore Deloitte qui met en exergue l’idée d’une « entreprise au service du candidat ». Des concepts originaux qui intéressent à coup sûr les candidats qualifiés, voire même ceux qui travaillent pour vos concurrents.

Améliorer l’expérience candidat

Il s’agit de digitaliser le processus recrutement, non seulement pour gagner du temps, mais aussi et surtout pour plus de spontanéité, de visibilité de votre entreprise et de fluidité des données. Diverses solutions sont désormais proposées sur le marché, dont le recrutement via une application comme Snapchat et les logiciels ou plateformes d’embauches.

Effectuer le recrutement en privilégiant à la fois le digital et la rencontre face à face

Aux côtés des tests de recrutement, une nouvelle forme d’entretien est devenue tendance : les vidéos différées. Mais n’oubliez pas que les entretiens face à face sont très significatifs pour les candidats.

Fidéliser ses collaborateurs

Une enquête de StepStone en 2013 sur les tendances de recrutement et de recherche d’emploi sur une période de 5 ans (2009-2013) démontre que 67 % des nouvelles recrues étaient encore tentées par de nouvelles opportunités. Ce qui prouve que les programmes d’intégration étaient encore inefficaces. Pour créer une véritable attraction mutuelle, il est recommandé de réaliser un plan d’intégration en parallèle avec la digitalisation du processus d’accueil.

Quant à l’environnement professionnel (espaces, outils de travail ou qualité de vie), toute amélioration doit être en rapport avec la productivité des collaborateurs.

Telles sont les nouvelles stratégies proposées à la DRH afin de l’aider à affronter de manière efficace les problématiques liées au recrutement.